FANDOM


Biographie

Nicolas Maury entreprend des études théâtrales au Conservatoire national de Bordeaux, puis au Conservatoire national d’art dramatique de Paris, et en sort diplômé en 2001. Comptant déjà une apparition dans le film de Patrice Chéreau, Ceux qui m’aiment prendront le train, le jeune homme reçoit plusieurs propositions du milieu du théâtre. Ce n’est qu’en 2005, qu’il retrouve les plateaux de tournage, grâce à ses seconds rôles dans Les Amants réguliers de Philippe Garrel et Backstage d’Emmanuelle Bercot.

L’année suivante, l’acteur tourne sous la direction d’Olivier Assayas et donne la réplique à Maggie Gyllenhaal dans Paris, je t’aime. Abonné au cinéma d’auteur, passant du drame à la comédie, Nicolas Maury enchaîne avec La question humaine, Faut que ça danse, Belle Epine ou encore My Little Princess. Il prête ses traits au professeur de français du film de Riad Sattouf, Les beaux gosses, qui révèle notamment Vincent Lacoste. Son premier grand rôle lui est attribué dans la comédie burlesque Let My People Go ! en 2011. Sa prestation, dans la peau de Ruben, un juif homosexuel en pleine crise existentielle, lui vaut d’être pré-sélectionné pour le César du meilleur espoir masculin.

Exploitant son caractère androgyne, le comédien incarne dans Les Rencontres d’après minuit, une soubrette fantasque et autoritaire se livrant à une orgie mélancolique aux côtés de Kate Moran et Niels Schneider. Par la suite, Riad Sattouf fait de nouveau appel à lui pour prêter sa voix au speakerine de Jacky au royaume des filles. En 2015, Nicolas Maury connaît son plus grand succès grâce à son interprétation d’Hervé André-Jesack dans Dix pour cent. Assistant de l’agent de comédiens Gabriel Sarda (Grégory Montel), son personnage extraverti fait sensation par son sens de l’observation redoutable et ses répliques cinglantes. Entre temps, il rejoint l’équipe du Palmashow pour leur premier long métrage, La folle histoire de Max et Léon.

Filmographie

Acteur

Cinéma

  • 1998 : Ceux qui m'aiment prendront le train de Patrice Chéreau
  • 2005 : Les Amants réguliers de Philippe Garrel - Gauthier
  • 2005 : Backstage d'Emmanuelle Bercot - un fan
  • 2006 : Paris, je t'aime segment 3e arrondissement, Quartier des Enfants-Rouges d'Olivier Assayas - Jeff
  • 2007 : La Question humaine de Nicolas Klotz - Tavera
  • 2007 : Faut que ça danse ! de Noémie Lvovsky - le chargé de clientèle
  • 2009 : Les Beaux Gosses de Riad Sattouf - le prof de français
  • 2010 : Belle Épine de Rebecca Zlotowski - Daniel Cohen
  • 2011 : My Little Princess d'Eva Ionesco - Louis
  • 2011 : Let My People Go ! de Mikael Buch - Ruben
  • 2012 : Je ne suis pas mort de Mehdi Ben Attia - Antoine Deloÿs
  • 2013 : Un château en Italie de Valeria Bruni Tedeschi – le metteur en scène
  • 2013 : Les Rencontres d'après minuit de Yann Gonzalez – Udo
  • 2014 : Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf - le second speaker
  • 2015 : Le Dos rouge d'Antoine Barraud – le jeune journaliste
  • 2016 : La Folle Histoire de Max et Léon de Jonathan Barré - Eugène
  • 2018 : Les Tuche 3 d'Olivier Baroux
  • 2018 : Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez - Archibald
  • 2019 : perdrix de Erwan Le Duc

Télévision

  • Depuis 2015 : Dix pour cent, série télévisée créée par Fanny Herrero - Hervé André-Jezak

Clip

  • 2017 : Calypso Valois - Apprivoisé

Réalisateur

  • 2010 : Virginie ou la Capitale (moyen métrage)

Théâtre

  • 2017 : Notre Faust, saison 2, de Robert Cantarella, mise en scène de l'auteur, Théâtre des Amandiers, Nanterre
  • 2017 : Steve Jobs d'Alban Lefranc, mise en scène Robert Cantarella, festival Actoral
  • 2018 : Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, mise en scène Catherine Hiegel, Théâtre de la Porte Saint-Martin, Paris
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .